L'histoire de Wushu


Actualités.Attention ! Nous invitons les enfants de 7 a 16 ans à passer les vacances d`été aux camps de repos Salut , Pakhra, Beryozki, Orlyonok distractions sportives et culturelles, toutes sortes d`annimation, des langues. Pour tous les renseignements contactez nous par téléphone 504-95-72, 8 (499) 728-53-98 !!!!

Accueil :: S`inscrire :: Commentaires :: Chat :: Forum :: F.A.Q. :: Réferénces :: Jeux :: Actualités :: Conctacts

Nos maitresSelf-defense and reality
Russian English Deutsch Chinese
Autorization sur le serveur
L o g i n :

P a s s w o r d :

Information

Structure de la Fédération

Page du Président

Nos maîtres

Buts de la Fédération

Directions du développement

Liens internationaux

La division en styles et les écoles

Les styles intérieurs

Les styles extérieurs

La pratique - le critére de la vérité

Secrets du style

Tantui

Baji-quan

Piqua-quan

Phanzi-quan

Chuojio-quan

Maniement des armes

La conception «Yin-Yan»

Femmes dans les anciennes écoles de Wushu

Femmes de notre Fédération

Protégez-vous

Maniements spéciaux

L’autodéfense et la réalité

Leçons pour tous

Leçons pour les membres de la Fédération

Au monde de Wushu

D’autres arts martiaux

D'autres nouvelles

CD-ROM licencié

Enregistrements vidéo et les livres

Les séminaires, les cours

La préparation des structures de garde

Les excursions internationales

Installez votre publicité

Se joignez nous!

L'information pour les sponsors

Enfants

Adolescents

Adultes

La respiration

L'alimentation

Le massage

Les suppléments biologiques actifs

Philosophie de la vie

Search person

Registration of the participant



Rambler's Top100
L`article :
«Un peu d'histoire...»
La distinction la plus interessante est celle qui oppose "l'ecole externe" (waijia), consideree d'obedience bouddhiste en raison de son rattachement au monastere Shaolin, et de "l'ecole interne" (neijia) d'obedience taoiste dont le berceau mythique serait le mont Wudang (montagne sacree)....
En savoir plus...
L`article :
L`article a lire Comment choisir l`ecole de Wushu...
Celui qui a decide pour lui-meme de commencer la nouvelle vie, s`initier au sport ou mettre son enfant au club sportif reste souvent perplexe devant de nombreux systemes d`enseignement parfois exotiques et incroyables proposes par des gourous, des moines, des magiciens differents diffusant de l`energie afin d`obtenir un nouveau client. ...
En savoir plus...


Un peu d'histoire

Avant la dynastie des Qing (prononce TCHING), nous avons conserve peu de traces d'arts ayant un rapport direct avec les pratiques martiales chinoises d'aujourd'hui. Les principaux embranchements sont nes de la diversification du Wushu sous les Qing. Une terminologie est apparue dans les traites de la dynastie Ming.



La distinction la plus interessante est celle qui oppose "l'ecole externe" (waijia), consideree d'obedience bouddhiste en raison de son rattachement au monastere Shaolin, et de "l'ecole interne" (neijia) d'obedience taoiste dont le berceau mythique serait le mont Wudang (montagne sacree). Shaolin et Wudang, symboles d'une opposition proverbiale entre d'une part une pratique fondee sur la puissance musculaire et d'autre part l'application au combat de principes strategiques et energetiques consideres superieurs. Le Dictionnaire cihui la resume ainsi: "Le travail "interne" (neigong) preserve la tranquillite au sein du mouvement et insiste sur la defense alors que le travail "externe" (waigong) se fonde sur l'action qui se manifeste par l'attaque". Si les ecoles martiales du courant externe plongent pour la plupart d'entre elles leurs racines dans les associations de boxeurs du monde rural et s'appuient sur une transmission orale, l'ensemble des theories qui sous-tendent la pratique de l'ecole interne repose sur des ecrits de lettres de la dynastie Qing:


-le Wang Zhengnan muzhiming, ou Epitaphe a Wang Zhengnan, de Huang Zongxi;
-le Taiji quan pu, ou Recueil du Taiji quan, de Wang Zongyue
-le Neijia quanta, ou Methode de boxe de l'ecole interne, de Huang Baijia
-le Changshi wuji, ou Livre des techniques martiales de la famille Chang, de Chang Naizhou
-les traites de la boxe Taiji de Wu Heqing (Yuxiang), Wu Chengqing, Wu Ruqing et Li Yiyu
-le Chenshi Taiji quan tushuo ou Explications illustrees de la boxe Taiji de la famille Chen de Chen Xin etc.

 

Les secrets du Mont WUDANG La boxe Wudang est un courant oppose a la boxe Shaolin, le Wudang quan. C'est seulement a la fin du siecle dernier que le Tai ji quan (tai chi chuan), le Ba Gua Zhang et le Xing yi Quan se rassemblerent pour devenir la locomotive du courant interne, le Neijia quan. La legende veut que ce soit le taoiste Zhang Sanfeng qui soit le fondateur legendaire de ce courant au 13 ieme siecle. Il reunirait selon un recensement recent les methodes a mains nues suivantes:


1 - le Taiji quan "Wudang Zhaobao sanheyi " de Liu Huisi;

2- le style Hao de Taiji quan "Wudang Zhaobao" de Liu Rui;

3- le style Wu de Wu Yuxiang de Taiji quan;

4- le style Sun de Taiji quan;

5- le Wudang Taiyi wuxing quan (Cinq elements du Supreme Un) de Jin Zitao;

6- le Wudan Shunyang quan (Yang pur) de Wang Zhaohui;

7- le Wudang Taiyi shenjian men (ecole de l'Epee Divine du Supreme un) quangong;

8- le Taihe quan (Grande Concorde) de Zhou Zhongming; 9- le Wudang Hengshan pai (ecole du mont Heng) Wushu de Zhang Kaiwen;

10- le shuishang Taiji quan (forme de Taiji quan se pratiquant dans l'eau!);

1 1- le Xingyi quan;

12- le Liulu (six series) quan;

13- le Wudang Qiankun men (ecole Ciel et Terre) de Wang Shuzhang;

14- le style Zhang de Taiji quan de Wan Laisheng;

15' le style Zhaobao de Taijiquan;

16- les "cent huit mains" du Wudang qinna (saisies et luxations);

17- les "cinq poings" du style Yang de Taiji quan;

18- les techniques de poing des styles Sun et Wu de Taiji quan;

19- le Wudang shengong (OEuvre divine) Taiji quan de Wang Baoren;

20- le Wudang Longmen pai (courant Longmen) xinyi men (ecole du Coeur et de la Pensee);

21- le Wudang Taihe quan de Li Yongguang;

22- le Yunfang Taiji quan (Taiji quan taoiste);

23- le Ba zhi (forme basee sur le combat au sol);

24- Yingxian quan le (Immortel cache)

25- le Lubu meihua zhuang (le Pas du cerf des piliers de la fleur de prunier)

26- le Wudang Songxi liubu quan (la boxe des six pas de Songxi);

27- les Sanshiliu Yin Yang Shou (les trente-six mains Yin-Yang);

28- le Wudang Wuxing quan (boxe des Cinq elements);

29- le Wudun Yin Yang Bagua zhang (cinq esquives Yin-Yang de la paume des Huit trigrammes);

30- le Hunyuan zhang (paume du Chaos originel);

31- le Wudang tiezhang gong (accomplissement de la paume de fer);

32- le Sanhuizhuan (trois rotations);

33- le Bagua zhang;

34- le Bagua lianhuan zhang (paumes enchainees des Huit trigrammes);

35- le Wudang ziran Sanfeng pai (courant naturel de Sanfeng) Bagua zhang.

Comme l'indique cette longue enumeration, le courant moderne de la boxe Wudang est heteroclite et compose en grande partie de pratiques issues des boxes Taiji, Xingyi et Bagua qui n'entretiennent qu'un rapport symbolique avec le Mont Wudang.



Les secrets du temple de Shaolin

En fait, les arts martiaux chinois que nous designerons ici sous le nom de wushu, ont toujours ete lies a l'histoire de la Chine. On trouve deja leur trace environ 3000 ans avant Jesus Christ, sous le regne de l'empereur Huang Ti. Mais il faut attendre le sixieme siecle pour voir apparaitre le Kung fu Wushu.

En effet, c'est en 527 que le moine indien Ta Mo, plus connu SOUS le nom de Boddhidarma (Daruma en Japonais), arrive au monastere de Shaolin, dans la province de Honan. Le monastere, qui se trouvait sur le versant nord du mont Shao-Shih, avait ete bati environ 150 ans auparavant par l'Empereur Su Wen. Boddhidarma, vingt-huitieme patriarche bouddhiste, avait quitte l'inde pour la Chine afin de transmettre le veritable enseignement du Bouddha a la cour imperiale chinoise. Etant le fils du roi Sugandha, il avait ete forme sur le plan des arts martiaux par le vieux maitre Prajnatra. En arrivant au monastere de Shaolin, Boddhidarma trouva les moines en tres mauvaise condition physique, ce qui les empechait de pratiquer la meditation correctement. Il leur donna des notions d'hygiene, de medecine, et leur enseigna une serie de 18 exercices afin de maintenir leur corps en bonne sante. L'histoire et la legende s'accordent pour dire que de la date la creation du Kung-fu moderne.( En fait, c'est la naissance du courant de kung fu de Shaolin) En l'espace de quelques siecles, les moines du temple de Shaolin devinrent celebres a travers toute la Chine pour leur habilete aux arts martiaux.



 

The present situation in the sphere of martial arts, or, to be precise, their "sporting" variants aimed at the best result and mass championships, is such, that they transformed into a real industry of entertainment and mass culture.



Cependant. Au douzieme siecle, Yueh fei, general de l'armee imperiale, crea le Xing yi quan, un style interne base sur son experience du combat a la lance. Un siecle plus tard un moine, Zhang Sanfeng, impregne des principes taoistes, fonda le Tai Ji quan, probablement le plus populaire des styles internes( du courant Wudang).
Avec l'apparition de ces deux systemes, la popularite du Kung-fu de Shaolin commenca a decliner

 

C'est alors qu'au 16e siecle, apparait Chueh Yuan. D'origine noble, cet expert en arts martiaux rejoint le temple de Shaolin et decide de reviser les 18 mouvements de Boddhidarma. Il les amene a 77 techniques. Puis il voyage a travers la Chine afin de completer ses connaissances. Il revient au monastere avec deux autres experts, Pai et Li. Ensemble, les trois hommes mettent au point un systeme complet de 170 mouvements, contenant 5 styles qui, par la suite, serviront de base a des dizaines d'autres.

Mais l'histoire poursuit son cours en 1662, les Mandchous envahissent la Chine et fondent la dynastie des Qing, mettant fin a celle des Ming. L'empereur Kang Hsi, craignant des revoltes menees par les moines, decide de detruire le monastere de Shaolin. Cinq moines seulement echappent au massacre. Ils fondent une societe secrete, la Triade, dont le mot d'ordre est : "chasser les Ching, ramener les Ming".

Jusqu'en 1811, des centaines d'organisations semblables voient le jour. Leurs membres sont tous des experts en Kung-fu. Decides a chasser les Mandchous qui usurpent le pouvoir, les partisans des Mings realisent qu'ils ne pourront pas arriver a leurs fins tant que les etrangers (Allemands, Anglais, Francais Americains et Japonais) installes en Chine soutiendront la dynastie en place. Ils decident donc de jeter les barbares a la mer". C'est en 1900, la fameuse "revolte des Boxers ". Une armee composee d'experts en Kung-fu assiege la partie de Pekin ou resident marchands et diplomates etrangers. Apres 55 jours de siege, une force d'intervention formee de soldas anglais, francais et americains arrive a temps pour sauver la communaute occidentale. La revolte des Boxers est noyee dans le sang. Des milliers d'experts en Kung-fu perissent sous le feu d'une armee moderne qui beneficie en outre d'un armement bien superieur.

En 1949 lorsque Mao Tse Toung prend le pouvoir, de nombreux maitres quittent la Chine et partent s'installer a Taiwan avec Chang Kai Tchek. D'autres prefereront aller a Hong-kong pour rejoindre des parents eloignes. Ce qui explique qu'aujourd'hui, le Kung-fu se trouve disperse en trois centres essentiels : 1. La Chine Populaire (ou il a longtemps ete interdit). 2. Hongkong. 3.Taiwan, ou de nombreux grands maitres vivent depuis 1949. On admet qu'il existe en Kung-fu environ une centaine de styles de base, ce qui, avec leurs variantes, nous amenent a plus de 350 styles differents. Meme les Chinois s'y perdent ! Par exemple le style de la "mante religieuse", cree par Wang Lang au 17e siecle, s'est divise par la suite en




- la mante a sept etoiles

- la mante au lotus

- la mante aux 6 combinaisons

- la mante de la porte secrete

- la mante a l'anneau de jade

- la mante aux 8 pas

- le Tai Chi de la Mante

- la mante rigide

et bien d'autres...




Partant des meme bases, chacun de ces styles insiste sur un point particulier. Ainsi, la "mante aux lotus" se caracterise par un enchainement de cinq coups de poing semblables aux cinq petales du lotus ; la "mante de la porte secrete" se distingue par des attaques portees avec le coude a courte distance en posture tres basse. Et ainsi de suite






 

NOUVELLES & PUBLICITE

PUBLICITE







Copyright 1998, FTWS.
Tel/Fax:+7 (095) 757-9925.
Email: president@wushu.org